Tintamarre_slide-doodles
tintamarre_slider
Art Massif Structure de bois réalise un contrat pour le Cirque du Soleil

Art Massif Cirque du Soleil

Saint-Jean-Port-Joli, le 3 octobre 2011 – L’entreprise Art Massif Structure de bois de Saint-Jean-Port-Joli vient de réaliser un contrat pour le compte du Cirque du Soleil.

En effet, elle vient de livrer des éléments décoratifs réalisés en bois lamellé-collé qui s’intègrent désormais à un espace de repos et de restauration dédié aux employés du siège social du Cirque du Soleil, à Montréal. Conçus d’abord par une firme de design d’intérieur, les poutres aux accents organiques ont pu être réalisées après quelques modifications structurelles suggérées par Art Massif.

Fraîchement installée dans ses nouveaux locaux, la jeune entreprise vient de relancer son plancher de production après un déménagement qui n’aura pas laissé beaucoup de répit à l’équipe. En effet, tout en réinstallant ses quartiers sur la Côte Saint-Aubert, Art Massif livrait la structure d’un édifice public sur la réserve Cree de Chisasibi dans la Baie James.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | 418 234-6806

Torres dans l’Ouest

José Luis Torres

Montmagny, le 21 septembre 2011 – Le sculpteur José Luis Torres vient de signer deux expositions, l’une à Windsor en Ontario, l’autre à Calgary en Alberta.

Jusqu’au 26 septembre, la galerie Ledge du Epcor Centre à Calgary présente Mise en scène, une installation réalisée durant une courte résidence de l’artiste en sol albertain. Cette exposition s’inscrit dans la programmation du 20e Artcity Festival, un évènement dédié aux arts visuels, au design et à l’architecture. Dans l’esprit du thème de la présentation 2011,  Rebirth (renaissance), Torres propose une réflexion au sujet de la transformation et du mouvement à travers l’exploration du processus de création. L’architecture y est présentée comme une matière propre à l’expérience intuitive, un mélange d’utopie, de vestige et d’esthétisme.

Du 7 au 10 septembre, le sculpteur était du côté de Windsor afin d’effectuer le montage de l’exposition Borders (Frontières), laquelle se poursuit jusqu’au 8 octobre. Présentée au centre d’artistes Artcite, l’effort de l’artiste fait un clin d’œil à la réalité transitoire de cette ville séparée de Détroit, aux États-Unis, par un mince bras d’eau sur le lac Érié. Jouant sur les thèmes du passage, de la limite et de l’union, l’exposition invite le spectateur à franchir une série d’obstacles. La matière première consiste en des rebuts de constructions qui proviennent tant de Détroit que de Windsor.

Des photos de ces deux projets sont disponibles sur le site web de l’artiste, en ligne depuis la mi-septembre, au www.joseluistorres.ca.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | info@tintamarre.ca