Tintamarre_slide-doodles
Tintamarre_Slider-equipe
image NBL média exporte son savoir-faire

Site web des frères LopesC’est bien connu, la planète web est toute petite. N’empêche, il faut savoir se démarquer pour en tirer profit. C’est ce qu’a fait NBL Média qui vient de réaliser un site Internet pour un client en France.

La jeune entreprise de conception de sites web et d’applications mobiles établie à Lévis vient de mettre en ligne le site des frères Yohann et Yannick Lopes, deux musiciens de la région parisienne. Le www.lesfrereslopes.com a été réalisé entièrement à distance, sans que le client ne rencontre « la tête » de NBL Média, Nicolas Boulet-Lavoie, jeune entrepreneur originaire de Montmagny. Ce fut donc le fruit d’un travail de réseautage et d’heureuses opportunités.

En effet, les frères Lopes ont participé au dernier Carrefour mondial de l’accordéon où ils ont rencontré Geneviève Caron, consultante en relations publiques pour Tintamarre communication créative. Après avoir analysé leurs besoins, cette dernière les a orienté vers NBL Média pour la programmation et a assuré la direction artistique du site.

Le design a été confié à Julie Payeur, une graphiste de Montmagny, l’artiste José Luis Torres a signé l’illustration utilisée pour le gabarit et NBL Média, sous le clavier de Charles Thibault et de Nicolas Boulet-Lavoie, s’est chargé de la programmation et de l’intégration de tous les contenus.

Le site, développé sur une plateforme libre, offre la possibilité aux clients de modifier tout leur contenu en plus de permettre la vente de disques par le bais d’une application transactionnelle sécurisée. NBL Média, qui s’impose de plus en plus dans la région de Montmagny, vient de démontrer la portée de son savoir-faire.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication céative | [email protected]

Art Massif Structure de bois participe à deux constructions publiques

L’entreprise Art Massif Structure de bois de Saint-Jean-Port-Joli vient de livrer des structures de bois lamellé-collé pour deux projets prestigieux, soit le Parc national du Lac-Témiscouata et l’Institut de technologies agroalimentaires (ITA), campus de Saint-Hyacinthe.

Structure d'un bâtiment d'accueil, Parc national du Lac-TémiscouataDans le premier cas, Art Massif a construit et installé la structure d’un bâtiment administratif pour le futur Parc national du Lac-Témiscouata, associé à la SÉPAQ, et dont les travaux d’aménagement sont en cours. Ce bâtiment accueillera le public dans le secteur du Petit Lac Touladi. Pour ce projet, Art Massif a concrétisé les dessins de l’architecte Carl Charron à la demande de l’entrepreneur en charge, Marcel Charest et Fils, de Saint-Pascal.

Pavillon horticole, ITA, St-Hyacinthe

 

En ce qui concerne le second projet, Art Massif a participé à la construction d’un pavillon horticole écoresponsable au campus de l’ITA situé à St-Hyacinthe. Le constructeur port-jolien a fourni la structure de bois dessinée par Onico Architecture à titre de sous-traitant pour Kamco construction de La Pocatière.

Le bâtiment hybride alliant acier et bois devait répondre aux critères du système d’évaluation Leed (Leadership in Energy and Environmental Design) à la demande du donneur d’ordre, le MAPAQ. Ce système élaboré par le Conseil du bâtiment durable du Canada permet de certifier des constructions durables à haute performance en matière d’utilisation de l’énergie et d’impact sur l’environnement.

Ce sont là deux expériences prometteuses pour la jeune entreprise dont le carnet de commandes s’est rempli à la suite de sa participation à plusieurs salons cet hiver. D’autres bâtiments publics d’envergure font partie de la liste des contrats décrochés récemment par Art Massif.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | [email protected]

Spectacle conférence « Voyage en musique » avec Carlos Marcelo Martinez

Carlos Marcelo MartinezCe 23 février dès 19 h, le guitariste virtuose Carlos Marcelo Martinez offrira une causerie musicale au centre ICI par les arts (712, rue Saint-Georges) de Saint-Jérôme.

À cette occasion, il fera un retour sur son voyage récent en Argentine où il était invité pour participer au festival La Misa criolla. L’artiste échangera avec le public au sujet de son expérience et de son cheminement.

Au programme, présentation multimédia, prestation musicale par le chanteur et guitariste, improvisation avec le public et même création de groupe. En effet, Martinez entend créer une oeuvre collective avec le public, inspirée des folklores québécois et argentin.

 

 

José Luis Torres participe à un collectif à Ottawa

Montmagny, le 2 février 2012 – Le sculpteur José Luis Torres était de passage à Ottawa le 1erfévrier dernier afin de participer à une exposition collective organisée dans le cadre du Bal de Neige.

Dérives, installation de José Luis Torres

Dérives, l'installation de José Luis Torres

L’exposition Northern Passion Nordique organisée par la Commission de la capitale nationale (CNN) se poursuit jusqu’au 20 février dans le parc de la Confédération. Elle regroupe les œuvres d’art public éphémères de 10 artistes canadiens. Par cette exposition, «  la CCN veut mettre en valeur l’excellence artistique canadienne et enrichir l’expérience des Canadiens qui viendront goûter aux joies de l’hiver dans leur capitale », peut-on lire dans l’appel de projet.

Dérives, l’œuvre proposée par José Luis Torres, prend racine dans sa propre expérience de la nordicité : celle tirée de la migration du sud vers le nord. L’œuvre se déploie sous forme de cloisons ludiques que le public est invité à traverser. Ce faisant, les participants vivent une expérience sur le nomadisme en traversant des frontières réelles et imaginaires.

L’évènement s’est ouvert aux artistes de l’extérieur de l’Ontario pour la première fois cette année. Selon la CNN, entre 300 000 et 400 000 personnes visitent le site du Bal de Neige chaque année, ce qui offre un rayonnement non négligeable aux artistes sélectionnés.

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | [email protected] | 418 234-6806