Tintamarre_slide-doodles
tintamarre_slider
Art Massif au Salon Chalets et Maisons de campagne
Art Massif la maison dans l'arbre

La maison dans l'arbre, crédit photo : Art Massif structure de bois

Saint-Jean-Port-Joli, le 10 janvier 2012 – Du 19 au 22 janvier prochains, Art Massif  Structure de bois sera en vedette au 7e Salon Chalets et Maisons de campagne, au Centre des congrès de Québec.

Pour sa première participation à l’évènement qui compte quelque 250 exposants, l’entreprise port-jolienne s’est taillé une place parmi les cinq constructeurs principaux. C’est qu’avec un achalandage attendu estimé à 40 000 visiteurs, Art Massif compte bien ne pas passer inaperçu.

Pour ce faire, l’équipe a imaginé une maison en bois lamellé-collé aux courbes audacieuses, la plus complexe jamais réalisée par la jeune équipe. La structure et la fenestration ont été conçues afin d’optimiser le rendement énergétique en tenant compte de la position du soleil. Pour Steve Desrosiers, président d’Art Massif, l’intention est de démontrer clairement le savoir-faire et la créativité sans limite de l’entreprise.

Par ailleurs, ce savoir-faire continue de s’imposer. Preuve à l’appui, Art Massif s’affaire à compléter une structure de bois lamellé-collé pour le compte de la SÉPAQ, laquelle sera dévoilée sous peu.

 

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | info@tintamarre.ca

Carlos Marcelo Martinez invité en Argentine

Carlos Marcelo MartinezSaint-Jérôme, le 7 décembre 2011 – Le guitariste d’origine argentine, Carlos Marcelo Martinez, participera au prestigieux Festival La Misa Criolla, à Timbues, en Argentine, grâce à une subvention du CLD Rivière du Nord.

Installé avec sa famille à Saint-Jérôme dans les Laurentides, le musicien a été invité par le maestro Cristián Caselli, fondateur et directeur de plus de cinq chœurs, à participer à l’évènement consacré à l’œuvre musicale la Misa Criolla. Le tout se déroulera avec la participation de l’interprète Zamba Quipildor, l’un des plus célèbres folkloristes argentins.  Afin de répondre positivement à cette invitation hors du commun, Martinez s’est adressé au CLD de sa région, lequel lui a octroyé une bourse par le biais de son Fonds culturel.

Celui qui a parcouru les Amériques du sud au nord en plus d’avoir vécu au Portugal est originaire de la région d’Argentine, la province de Santa Fe, où se déroule annuellement le festival. Guitariste et chanteur au sein du groupe de World Flamenco de Jorge Martinez, Carlos Marcelo Martinez est également percussionniste à ses heures et maîtrise une panoplie d’instruments à cordes croisés sur sa route : cavaquinho, charango, basse et guitare électriques.

Il se rendra en Argentine du 11 au 30 décembre afin d’interpréter la Misa Criolla à la guitare sous la direction du  maestro Caselli, en compagnie d’un chœurs composé de plus de 80 choristes et de Zamba Quipildor et ses musiciens. À noter que Martinez a d’ailleurs participé à la même œuvre musicale aux côtés de ces mêmes grands maîtres en 2009.

La Misa Criolla est une messe de Noël composée par Ariel Ramirez en 1963 à partir de thèmes populaires et folkloriques de l’Argentine. Il s’agit de la seule pièce musicale du répertoire argentin à avoir été enregistrée sur les cinq continents. Les versions endisquées par José Carrera (1989) et Mercedes Sosa (2000) sont parmi les plus connues.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | info@tintamarre.ca

Jorge Martinez en spectacle à Québec
Jorge Martinez et son groupe

Carlos Marcelo Martinez, Jorge Martinez, Miguel Medina, Sébastien Pellerin

Montréal, le 9 novembre 2011 – Le guitariste émérite Jorge Martinez sera en spectacle avec son groupe le 25 novembre prochain, à 20 h, au Théâtre Petit Champlain.

Connu pour la fougue qu’il déchaine au profit d’une virtuosité toute flamenca et d’une sonorité résolument métissée, le musicien d’origine argentine transportera le public de la Capitale quelque part où le soleil est généreux. Sa musique nomade rappelle les Ottmar Liebert et les Paco de Lucia de ce monde, avec des accents latins et orientaux. D’ailleurs, Jorge Martinez et sa bande ont assuré la première partie de Paco de Lucia, dieu de la guitare Flamenco, cette année, à Winnipeg.

Le musicien et ses trois acolytes, Carlos Marcelo Martinez à la guitare et à la voix, Miguel Medina aux percussions et Sébastien Pellerin à la contrebasse, déballeront donc leurs valises sur la scène du Petit Champlain pour laisser s’échapper un World Flamenco bien à eux.

Les billets pour le concert sont en vente au coût de 31,50 $ sur le Réseau Billetech. Pour plus d’information, les personnes intéressées sont invitées à consulter le www.theatrepetitchamplain.com ou encore le site officiel de l’artiste au www.jorgemartinez.ca.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | info@tintamarre.ca

José Luis Torres : une œuvre pour la bibliothèque de St-Henri-de-Lévis

La Collection José Luis TorresLe sculpteur magnymontois José Luis Torres vient de livrer une œuvre d’intégration pour la bibliothèque municipale de Saint-Henri-de-Lévis.

Installée le 4 octobre dernier, la sculpture est composée de quatre hauts-reliefs en acier inoxydable intégrés à la façade du bâtiment qui accueille depuis peu la collection municipale. En effet, la bibliothèque était jadis logée dans des locaux de l’école primaire de Saint-Henri et elle a été relocalisée dans un édifice réaménagé à cette fin par la municipalité avec l’aide de subventions gouvernementales.

Afin de réaffirmer et d’appuyer la fonction du lieu, l’artiste a proposé une œuvre intitulée La collection. « Une collection est un lieu autobiographique, le répertoire intime d’un univers imaginaire. Elle sert de miroir, de prothèse, de bouclier ou d’écran. Le collectionneur raconte son histoire en se racontant des histoires. […] La collection est à la fois système, architecture, organigramme et organisme », peut-on lire dans le texte soumis par l’artiste.

L’œuvre évoque à la fois des boîtes où déposer de précieux objets et les objets collectionnés eux-mêmes. L’artiste y exploite la construction de la mémoire,  l’accumulation de souvenirs, des thèmes qui lui sont chers. Des photos de l’œuvre et le texte complet en expliquant le concept sont disponibles au www.joseluistorres.ca sous l’onglet art public.

José Luis Torres est né en Argentine. Il détient un baccalauréat en arts visuels, une maîtrise en sculpture et une formation en architecture ainsi qu’en intégration des arts à l’architecture. Il vit et travaille au Québec depuis 2003.

Son travail a été exposé dans une trentaine de villes canadiennes et une dizaine de pays. Ses œuvres se retrouvent dans des collections publiques et privées à travers le monde.

-30-

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | info@tintamarre.ca