En attente d’un appareil d’IRM depuis cinq ans

Cri du cœur de la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Montmagny

Cinq ans après la promesse d’engagement reçue de la part de Québec, la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Montmagny attend toujours la concrétisation de son projet de construction d’un département d’imagerie par résonance magnétique. Inquiet quant à l’issue du dossier, l’organisme interpelle le ministère de la Santé.

Retour sur les faits : en novembre 2011, la Fondation a reçu le mandat du ministre de la Santé de l’époque, le Dr Yves Bolduc, d’amasser 1 million de dollars. Cet appui du milieu était conditionnel à l’aide de Québec. Trois mois plus tard, la Fondation avait recueilli 1 075 000 $ auprès du milieu des affaires de la région de Montmagny-L’Islet. En réponse à cette mobilisation, le premier ministre Philippe Couillard a annoncé officiellement le projet.

Cependant, malgré les promesses et l’assurance du cabinet du ministre Gaétan Barrette, le département d’IRM est toujours au stade de projet. Considérant que l’aventure implique un chantier de construction de 18 mois et un déboursé de 4,2 M$, la Fondation de l’Hôtel-Dieu de Montmagny s’inquiète des délais et de l’issue réelle du dossier.

La construction d’un département d’IRM à Montmagny est essentielle pour désengorger la liste d’attente pour ce type d’examen, pour assurer un service adéquat au bassin de population qui s’étend sur tout le littoral, de La Pocatière jusqu’à Lévis, pour soutenir le développement de la région de Montmagny et pour maximiser l’efficacité du département d’orthopédie. Par ailleurs, l’ajout de l’appareil d’IRM à Montmagny permettrait de répondre aux normes ministérielles, soit un appareil par 125 000 habitants.

La Fondation de l’Hôtel-Dieu lance donc un cri du cœur dans ce dossier, craignant que les délais actuels soient de mauvais augure.

 

Source : Geneviève Caron | Tintamarre communication créative | 418 241-2140 | [email protected]