Une installation monumentale de José Luis Torres en Ontario

collecion2014.jpg

L’artiste José Luis Torres vient de réaliser une installation haute de trois étages à Cambridge, en Ontario. C’est à l’invitation de la Cambridge Galleries/Idea Exchange que l’artiste a réalisé son œuvre éphémère intégrée à l’espace public. Elle a été inaugurée le 30 mai et demeurera en place jusqu’en octobre.

Cette participation de l’artiste a été intégrée à l’évènement CAFKA, l’une des plus importantes biennales d’art contemporain au Canada. En effet, outre une sélection d’artistes canadiens et internationaux faite par l’équipe de CAFKA, l’organisation fait appel à des commissaires en poste dans la région de Waterloo. C’est ainsi que la commissaire Iga Janik, responsable de la Cambridge Galleries/Idea Exchange, a proposé l’artiste argentin établi à Montmagny.

L’œuvre de Torres, inscrite dans sa série intitulée « La colección », a investi la façade de l’École d’architecture de l’université de Waterloo, campus de Cambridge. Une multitude d’objets de plastique colorés ont été réunis et assemblés à l’aide de câbles en une cascade hétéroclite et bigarrée qui s’inscrit tout-à-fait dans l’objectif que s’est donné la biennale : attirer l’attention, stimuler la contemplation, la curiosité et l’échange.

Et parlant d’échange, l’artiste s’en est servi comme point de départ alors que la population locale était invitée à fournir des objets à mettre à profit au sein de l’œuvre. La balance a été glanée dans des centres de récupération des alentours de Cambridge. Pour José Luis Torres, le résultat est une mise en scène qui provoque un détournement de sens, les objets ayant acquis une charge métaphorique et une seconde vie collective.

L’artiste tient à remercier le Conseil des arts du Canada pour son soutien dans la réalisation de ce projet.